Interview de Claude Dielna

Interview de Claude Dielna

Lors de la 2ème journée du championnat de L1, Claude Dielna s’est illustré en faisant un match complet contre le PSG.
Originaire de la région parisienne, ce guadeloupéen est formé à Caen, il signe son premier contrat pro en 2006 au FC lorient sous la tutelle de Christian Gourcuff.
Par la suite Claude choisit de s’aguerrir au FC Istres où il remporta son premier titre de champion de national.
Footballeur certes, il n’en reste pas moins un homme passionnée par la boxe thaï, la NBA, la musique et la sape.
Profitant d’un moment de repos dans son emploi du temps booké, il nous donne sa vision et son opinion sur le monde de la sneaker.

- Quelle est la première paire de sneaker à t’avoir vraiment marqué?

J’avais 13 ans quand j’ai découvert aux pieds de mes potes du quartier LA paire de l’époque, l’indémodable Reebok Classic.
500 francs après j’avais moi aussi la blanche et la noire. La classe… (Rires)

 

- Combien de paires possèdes-tu désormais?

Ma collection commence à bien grandir puisque je compte une centaine de paire et je ne suis pas prêt de m’arrêter. Je découvre régulièrement de nouvelles paires et j’apprécie m’en offrir de temps en temps. Lorsque je ne les porte plus (il prends vraiment bien soin de ces baskets), je les donne à mes amis, cousins…. du coup je suis obligé de renouveler LOL

 

- Ta marque préférée et/ou le modèle que tu préfères?

Aujourd’hui j’ai la chance d’être sponsorisé par Nike, c’est une marque de référence. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que mon modèle number ONE est une Nike, la Air Jordan VI. Leurs produits sont extrêmement techniques pour le côté sport mais aussi tendance et à la pointe de la mode actuelle. J’aime cette combinaison gagnante.

 

- Quelle est la prochaine paire que tu prévois d’acheter?

Je ne prévois plus puisque je viens de le faire, elles sont déjà dans le dressing. Les Giuseppe Zanotti et ces modèles, à la fois branchés et stylés ont eu raison de moi.

 

- Ton son du moment.

En attendant le troisième album de Drake et après avoir écouté « Started From the Bottom », j’ai découvert son deuxième single « 5AM in Toronto » et depuis je l’écoute en boucle. Le morceau parle de son ascension vers le succès. Dans ce titre il affirme que cette année, il arrivera à intégrer la célébre liste Forbes des gens les plus riches du monde. Et pour ma part j’espère aussi réussir en travaillant dur à avoir la plus belle carrière footbalistique possible.

I am who i want to be.

 

- Que penses tu de la place des marques de luxe dans le marché de la sneakers?

Le marché de la sneaker est en pleine expansion même s’il existe depuis des années. Les marques pratiquent des prix abordables et doivent rester accessible si elles veulent rester populaire.
Toutefois je comprends les marques de luxe qui se sont positionnées sur ce segment. Louboutin, Zanotti, Lanvin, etc… proposent de la sneaker haut de gamme. C’est agréable aussi de porter des chaussures très stylées quand on a envie de faire un effort vestimentaire.
Et puis il y a de la place pour tout le monde sur ce marché, l’offre et la demande existe réellement.

 

———–
Twitter Claude Dielna

Instagram: @sneakicks

Twitter: @sneakicks

Facebook page

———–

For the 2013/2014 season of the French soccer championship, Claude Dielna shined against Paris Saint-Germain. Born and raised in Paris with Caribbean background (Guadeloupe) he was formerly at Caen and he signed his first professional deal in 2006 for FC Lorient with coach Christian Gourcuff. After that, he decided to get more experience in Istres. He won the national championship.
Of course he’s a soccer player, but he’s passionate by Thailand boxing, NBA, music & clothing. With his extremely busy schedule, he has found a moment to share his vision about sneaker world.

- 1st pair that blew you away?

I was 13 when I discovered the timeless Reebok Classic on my hood friend’s feet. Five hundred French francs later, I had them too. The black and the white! Classic… (laughter)

- By now, how many pairs do you own?

Ma collection keeps getting bigger and bigger. By now I’m probably around a hundred but I don’t want to stop! I often find new pairs and I like to offer it to myself. When I don’t rock them anymore (he takes care of his shoes A LOT) I give them away to my friends or my cousins. So I have to renew my collection haha!!

- The Brand and/or the pair you love the most?

Now I’m lucky because I’m sponsored by Nike, which is for me a statement. So you won’t be surprised to see that my favourite is the Air Jordan VI. I think they make highly technological products for sports but they’re perfectly on point for the fashion as well. The winning combination!

- The next pair you want to cop?

I really don’t know because I actually did cop the one I wanted, already in my closet. A pair of Giuseppe Zanotti sneakers, trendy and fresh, they got me.

- The track you’re currently listening.

I’m highly anticipating Drake’s third album. After having burnt the « Started From the Bottom » tune I’ve discovered the second single named « 5AM in Toronto », which is still on heavy rotation. In that song he’s talking about his way to success and says that this year he will integrate the famous Forbes’ list which names the wealthiest people in the world. I hope I’ll manage to have the best soccer career possible.

« I am who I want to be ».

- Do you think luxury brands have a spot in the sneaker game?

The sneaker game keeps growing and growing even after all these years. The brands have to stay affordable to keep being popular. But I understand the luxury brands when they try to take a part of this market. Louboutin, Zanotti & co. create high ending sneakers. It’s also cool to wear fresh kicks when we want to do what I call a « clothing effort ». And I think every company can have a spot in this game because it’s big enough, and the supply and demand does exist for real!

photo-cd1

 

No Comments Yet.

Leave a comment